La relation sophrologue-sophronisant est une relation d'égal à égal:

Le sophrologue n'est ni un maître, ni un thérapeute et surtout pas un gourou. Il est dans une démarche d'accompagnement et a lui-même utilisé la méthode pour son enrichissement et son évolution personnelle lors de sa formation ; c'est d'ailleurs l'une des conditions pour pouvoir exercer professionnellement la Sophrologie. Le sophrologue est donc un guide qui permet à l'élève de laisser émerger ses désirs, ses projets, ses possibilités et de prendre lui-même ses décisions.

La sophrologie s'appuie sur le principe du schéma corporel comme réalité vécue.

Seuls les sophrologues ayant suivi les 3 cycles de formation pourront faire pratiquer efficacement la Sophrologie.

Tout le travail passe par le corps. C'est le corps qui vit les émotions, les sensations, c'est lui qui se souvient.

La Sophrologie repose sur le principe d'action positive.

Les actions et les pensées positives entraînent un état psychologique positif de la personne et l'aident à se construire un monde et un avenir positifs.